Qui Sommes-Nous ?

Nous sommes Myriam et Lionel, en couple depuis 2002, nous habitons à Nantes et nous vous souhaitons la bienvenue sur notre blog culinaire végétalien 🙂

 

mimiQuand j’étais petite, je veux dire à l’école primaire, à la cantine c’était bof bof. Du coup les épinards, la cervelle ou la saumonette, beurk je n’ai jamais accroché. Il y avait tellement de plats que je ne mangeais pas et j’étais difficile.

En grandissant mon rapport à la nourriture s’est beaucoup amélioré (heureusement). Je me suis mise à apprécier de plus en plus de recettes.

Issue d’une famille de 6 enfants, j’étais l’une des enfants qui mangeait le plus varié.

Ce que j’adorais par dessus tout c’étaient les fromages, les plats mijotés et le chocolat.

Cependant plus tard, je me suis rendue compte que je mettais du temps à digérer certains plats. Par exemple, si je mangeais un plat de pâtes le soir, je n’arrivais pas à le digérer. Et c’était systématique.

Ca allait même jusqu’à un simple yaourt en dessert.

En 2008 j’ai eu l’occasion d’être gérante saisonnière d’un snack en plein sud de la France. Nous cultivions les légumes et les fruits du jardin que nous servions sur place au snack de plein air et en plein coeur des vignes.

Le soir nous servions un menu asiatique préparé par ma belle mère. J’ai découvert la cuisine asiatique et son sucré salé!

De retour à Nantes nous avons mangé de plus en plus de légumes. Et nous sommes devenus bons client de la ferme pour aller cueillir nos fraises et nos légumes délicieux en local.

Ca a été une explosion de goûts si purs de la nature et la découverte de légumes que je n’avaient jamais mangé. J’ai même redécouvert les saveurs de légumes, comme les artichauts, que je n’avaient malheureusement plus mangé depuis si longtemps. Un vrai bonheur!

Par la suite au travers de voyages en Asie, Andalousie, Tunisie on a goûté aux merveilles des épices locales. Excellent !

Moralité le monde végétal regorge de saveurs et de textures intéressantes et inépuisables de créativité.

La cuisine végétale rassemble tout le monde et elle a cette connexion entre les gens.

 

yoyoDe mon côté, j’ai eu la chance d’avoir eu un père qui était négociant en viande et une mère qui était passionnée par la cuisine (toujours d’ailleurs). Elle a un véritable don pour la cuisine et pour toutes les personnes qui sont passées chez mes parents, leurs papilles n’en sont toujours pas revenues :-))

J’ai donc été très tôt habitué à manger de tout et surtout bien cuisiné !

Mon père ramenait tout le temps de la viande, nous avions des congélateurs remplis de toutes sortes de viande. Du coup, j’ai été un grand amateur de viandes et aussi de fromages.

Après un cancer du colon de mon père en 2010, j’ai commencé à prendre conscience de l’équilibre alimentaire. Car son cancer, d’après les médecins, provenait du fait qu’il avait trop mangé de charcuterie (son péché mignon) pendant plusieurs dizaines d’années.

Je vous rassure, mon père s’est sorti de son cancer et il va très bien aujourd’hui, malgré quelques séquelles de la chimiothérapie.

Aujourd’hui, j’ai pris conscience de l’importance de manger beaucoup de légumes pour ma santé mais aussi pour celle de la planète.

 

Alors… Pourquoi ce blog ?

Depuis 2009, d’une façon naturelle, nous avons progressivement changer notre façon de nous nourrir. Nous nous sommes mis à consommer les fruits et légumes locaux que nous cueillons directement chez le producteur puis nous avons remplacé le lait de vache et la crème par le lait de soja et la crème de soja.

La viande en est devenu très occasionnelle naturellement puis…

Nous nous sommes naturellement intéressés à la cuisine végétalienne.

Ce que nous avons découvert, c’est l’impact si dévastateur de l’industrie de la viande sur Terre et moi, qui ai toujours baigné dans un monde carné par mon père, je n’avais jamais eu conscience du paradoxe de ce marché que tout le monde raffole !

 

En fait, sans partir dans des discussions stériles, laissez-moi juste vous partager quelques faits.

Comme la plupart des gens, nous avons grandi avec cette idée que l’être humain ne pouvait pas se passer de viandes dans son régime alimentaire pour ses protéines.

Or, il se trouve que c’est loin d’être le cas, car si vous cherchez un peu sur internet, vous trouverez de nombreuses études qui démontrent que les protéines végétales sont plus bénéfiques pour le corps humain que les protéines animales.

Et sans entrer dans le débat qui fait rage dans la communauté végétalienne, la viande n’est consommée finalement que pour une seule vitamine qui ne se trouve plus dans les légumes comme auparavant, lorsque les terres cultivées étaient mise en jachère pour qu’elles se rechargent en minéraux, enzymes et bactéries…

Il s’agit de la vitamine B12.

Cette vitamine importante est produite à partir de bactéries. Avant, il était possible de consommer cette vitamine sur les végétaux. Mais comme les cultures intensives demandent de nombreux pesticides et engrais chimiques, il faut forcément laver les légumes pour être consommés…

Ce qui élimine la vitamine « au lavage ».

L’animal, y compris l’être humain, fabrique naturellement cette vitamine dans son intestin mais d’après certaines études, l’être humain ne la synthétise pas. Il doit donc consommer de la viande pour en avoir.

Mais est-ce qu’il doit vraiment consommer de la viande en masse pour une seule vitamine ?

 

De notre point de vue, cette seule raison de consommer de la viande peut être substituer par une supplémentation et éviter une catastrophe mondiale qui est déjà bien entamée…

Voici quelques chiffres :

  • 18% des gaz à effet de serre sont produits par l’élevage intensif. C’est plus que ceux rejetés par tous les transports du monde réunis.
  • Selon la F.A.O, l’élevage est responsable de 64% des émissions d’ammoniacs, qui contribuent aux pluies acides.
  • Environ 70% des terres cultivables sont accaparées par l’élevage ou les cultures destinées à nourrir le bétail.

Plus d’infos sur Viande.info et Vegplanete.com

Autrement dit, des milliers d’hectares sont cultivés dans des pays du tiers monde et des pays développés pour nourrir UNIQUEMENT des animaux, (des êtres vivants dotés de sentiments, d’émotions) exploités comme des esclaves et bourrés d’antibiotiques pour être abattus sans aucun respects et nourrir les pays développés.

Alors que toutes ces terres pourraient tout simplement nourrir l’être humain sur toute la planète en réduisant drastiquement les dégâts causés par l’élevage intensif.

 

Voici d’autres chiffres intéressants :

  • Produire une alimentation végétale demande environ 1000 litres d’eau par jour contre 15 000 litres d’eau par jour pour une alimentation avec des produits animaux.
  • Il faut en moyenne 15 500 litres d’eau pour produire 1kg de viande de boeuf contre seulement 1300 litres d’eau pour 1 kg de céréales.
  • Pour produire 1 calorie de nourriture animale, il faut entre 4 et 17 calories de nourriture végétale.

La viande n’est tout simplement pas rentable d’une manière générale. Et ne l’oublions pas, l’être humain n’est pas carnivore mais omnivore. Il est capable de s’adapter à n’importe quel environnement.

Nous sommes suffisamment développés aujourd’hui pour éviter une telle bêtise qui ne fait que creuser jour après jour la fin de l’humanité.

Combien de personnes meurent de fin dans le monde, alors que dans leur propre pays, nous cultivons des terres pour nourrir des animaux « malades » qui finissent dans notre assiette… C’est aberrant !

 

Et surtout… Lorsque nous avons eu connaissance d’un chiffre qui date de 2011 (voir vidéo) qui annonçait que plus de 65 Milliards d’animaux étaient tués chaque année pour nourrir l’être humain, ça nous a abasourdi… Imaginez aujourd’hui !

Imaginez que plus de 10 fois la population mondiale humaine soit tuée dans des conditions atroces chaque année. C’est un véritable génocide horrible et sans aucune compassion pour des animaux qui ne demandent qu’à profiter de la vie tout comme nous.

C’est à partir de là que fin octobre 2015, nous avons pris la décision de changer notre façon de nous nourrir à la fois pour notre santé, mais aussi pour contribuer à changer ce monde qui ne tourne pas rond.

Manger du cadavre, qu’on appelle « produit », de notre point de vue, ne peut pas permettre de vivre en bonne santé.

Voilà pourquoi nous avons décidé de créer ce blog.

Il n’est pas là pour convaincre ou revendiquer quoi que ce soit à qui que ce soit.

Son existence est tout d’abord pour nous permettre d’avoir un répertoire de nos meilleures recettes végétales 🙂

Puis il sert aussi à vous partager nos recettes végétaliennes. Pour vous permettre si vous le souhaitez, d’essayer, de goûter, de tester par vous-même cette cuisine 100% végétale.

Et peut-être aussi, vous aider à réussir une transition simple et efficace vers la nourriture végétalienne pour une meilleure santé 😉

Puis.. Entre nous, tout le monde mange des légumes !

Quand j’entends ou vois des personnes qui traitent les végétaliens de marginaux, c’est oublier de quoi l’être humain est fait et ce qu’il mange eux-mêmes…

 

Le végétalisme est en pleine expansion et de plus en plus de grands chefs cuisiniers commencent à s’y mettre dans leurs restaurants. C’est une très bonne chose, car la plupart des grands chefs ne savent pas ou ne veulent pas cuisiner sans une masse de beurre…

C’est super gras et lourd pour l’estomac !!!

La cuisine au beurre est loin d’être de bon goût. Ne me croyez pas, testez simplement 😉

Heureusement il y a une demande de plus en plus forte vers la cuisine végétalienne, c’est une cuisine bien plus intéressante à créer et à goûter pour toutes ses saveurs 🙂

A quand les fast-food et les restos gastronomiques végétaliens en France soucieux des produits locaux et d’excellente qualité ?

Le marché est là et ne demande qu’à grandir !

 

En tout cas, nous vous souhaitons beaucoup de plaisirs avec notre carnet de recettes végétaliennes et n’hésitez pas à nous partager vos avis 🙂